Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2011 6 10 /12 /décembre /2011 13:32

Akatsuki !

Une chanson qui m'a beaucoup intrigué ^^ Quand je disais que j'avais l'impression que c'était une chanson assez sexuelle (sans encore trop comprendre les paroles), on se foutait de moi. Mais je crois que j'avais raison ! hehe

 

 

Note :

 

"De la part de la Mort où les bougeons fleurissent, au revoir*." :

C'est comme s'il signait une lettre. Cette phrase me rend dingue. Quand j'écoute le morceau, j'entends "sakushi yori" qui veut dire "de la part du "parolier"".  Et puis la sonorité "sakushi" veut dire parolier, mais aussi "l'intriguant" (avec d'autres caractères).

Seulement, dans cette phrase, la façon dont c'est écrit c'est bien "De la part de la Mort".

C'est peut être un hasard, mais Kyo laisse rarement place au hasard.

 

Akatsuki / L'aube

 

Et si, pour aller vers cet avenir d’amour défunt, ayant pris la forme d’un rêve,

 On mutait en un vaste océan ?

 

L’amertume ne doit pas être mieux que la douceur.

C’est ce que tu es censé désirer [ ?]

 

Je mords dans cette tomate, avec à la main mes réflexions sur ce qu’est la trahison

 

Ce couteau s’enfonce dans cette douce saveur

Cette nuit, je ne vais pas te lâcher… dégage !

Lost In Mind

 

Une fois ta vie quotidienne affaiblie, ouvre donc la serrure…

Est-ce une dépression face à une physique insupportable ?

 

Quand le vent en parlera-t-il ? Les rayons du soleil et mes paupières fermées

Deux jumeaux qui ne peuvent s’unir dans l’amour

Greed

Vénérons nos propres corps dorénavant ! Allez

No More no

L’ombre de soi-même

No More No

Prêtons serment à nos propres corps dorénavant ! Allez

No More No

Pour un future abominable

 

Focus

 Ce couteau s’enfonce dans cette douce saveur

Chaque soir tu troues cette poupée sexuelle, le grand amour

 

Vénérons nos propres corps dorénavant ! Allez

No More no

L’ombre de soi-même

No More No

Prêtons serment à nos propres corps dorénavant ! Allez

No More No

De la part de la Mort où les bougeons fleurissent, au revoir*.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Koto - dans Dir en grey
commenter cet article

commentaires

fanny 03/05/2012 02:18

Bonsoir Kotoba, je te suis depuis quelques années maintenant, je t'avais demandé une traduction que tu m'avais fait gentillement,j'aimerai savoir si tu pouvais me traduire une phrase en japonais
stp en vu d'un futur tatouage, mes tatouages on une relation avec le japon et j'aimerai rester dans cette optique mais je n'ai pas de source fiable de traduction et je sais que tes traductions sont
excellentes.

voici la phrase que j'aimerai que tu me traduises :

" Aussi longtemps que les animaux souffriront, il n'y aura aucune possibilité de joie pour mon coeur compatissant, je ne cesserai pourtant jamais mon combat."

j'espère que tu verras ce message, merci par avance si tu acceptes de me le traduire.
bisous fanny

Silveric 11/12/2011 13:32

Merci pour la trad et ce nouvel éclairage sur la chanson.
Pour moi y'a plusieurs chansons de Dir en grey qui me paraissent "sexuelles", mais plus au niveau du groove des morceaux que par rapport aux paroles.

Koto 15/12/2011 15:14



Merci de ton commentaire !


Je pense pareil que toi. Bon cela va sans dire que c'est Kyo qui m'a appris tous le vocabulaire porno et SM. Mais meme sans ça, des morceaux comme Toguro sont hyper chargé sexuellement, au niveau
musical.


Je suis contente de pas être la seule à le penser, ça me fait moins passer pour une perverse, pour changer.



Présentation

  • : KOTOBA FACTORY
  • KOTOBA FACTORY
  • : Journal de traduction par Koto
  • Contact

Pages