Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 juin 2012 7 24 /06 /juin /2012 01:39

Humm, ça sent la poussière ici

 

Kanji et scans ici:

http://kakinmusic.blogspot.co.uk/2011/08/blog-post_1210.html

 

KI KI KI ("Démon" KI "Instrument")

 

La scène que l’on contemplait ensemble

Est maintenant recouverte de sang

Recouverte de débris

Sans place à la chance, tel un [KICHI    I] est ton bras

Fatigué d’aimer [   ] et [    ]

Tu sors l’enfant de l’utérus et tu observes  [   ], c’est joli (dans son évolution actuelle).

Ah, mon obscène allure

Dans tes yeux qui ont coulés

Imprime la donc, Past [  ]

Moi ligoté,

Je n’ai cessé de voir les mêmes rêves

Toi ligoté,

Tu dois continuer de voir des rêves tels des KI (*l’instrument) KI KI KI (*le demon x3) KI Ki KI CHI (dans son évolution actuelle).

 

De la boue couverte de boue, une limace couverte de sel, des vaisseaux sanguins couvert de sang, un air rempli de brume

Je suis fatigué de rire à présent

 

Je suis fatigué des KI KI KI [] I

AH AH AH AH AH AH AH AH AH AH AH

 

Notes:

instrument et démon ont une lecture en commun ; KI

Le troisième KI est en katakana, et n'a donc aucune signification tout seul, c'est juste un son.

Durant tout le poème, il écrit "KI" en katakana sauf à deux endroits ou je l'ai précisé à l'aide d'une parenthèse et d'un "*". Les deux autres parenthèses font parti du poème et ne sont pas mes commentaires.

 

Repost 0
Published by Koto - dans Kyo poem book
commenter cet article
11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 18:58

Hey !

A la base, on m'avait demandé de seulement corriger une traduction, mais me sentant d'humeur courageuse, et intéressé par le texte, j'ai décidé de faire ma propre traduction.

 

j'ai écumé Internet pour trouver à quoi pouvait bien correspondre "Suporutorono ", que j'arrive toujours pas à dire sans avoir à me concentrer. Il semble que ce soit la combinaison de "sukatoro" et "poruno". Je vous laisse deviner le sens ^^

 

Kiyomizu est un grand temple à Kyoto, avec de magnifiques trésors nationaux. Kyo en a souvent parlé, il semble beaucoup l'apprécier..

 

 

スカポルトロノ「清水寺ポルノTYPE

呪縛の解けない黒猫シャワーと
カンズメの中のポルノシャワー

日活ポルノは大行列で
B級エロスとナルシスト

独裁国家は狂い咲き
独裁国家と狂い咲く

SMポルノは狂い咲き
SMポルノと狂い咲く

絶叫マシーンとレトロシャワー
絶叫開花とエロスシャワー
絶叫ホラーと快感シャワー
絶叫アニメと催眠シャワ

 

Suporutorono Kiyomizudera poruno TYPE

 

Une douche de chats noir incapables de briser mon envoutement,

Suivit d’une douche porno en boite de conserve.

 

Dans le porno Nikkatsu, on trouve une grande procession

D’Eros et de Narcisse de rang B

 

Une nation despote éclot dans la folie

J’éclos dans la folie avec cette nation despote

 

Le porno SM éclot dans la folie

J’éclos dans la folie avec ce porno SM

 

Machine à hurler et douche retro

Floraison hurlante et douche Eros

Horreur hurlante et douche plaisante

Anime hurlant et douche d’hypnose

 

--

Repost 0
Published by Koto - dans Kyo poem book
commenter cet article
20 mars 2009 5 20 /03 /mars /2009 00:21

Petite traduction d'un poème qu'on trouve dans le coin de Kyo dans le mag Haiiro no ginka.


喰路 

排水溝に流れて行く僕の欠片
無能な欠片の大盤振舞い
僕の両手はあまりにも小さすぎる

何も掴めやしない

アドレナリンアドレナリン自虐覚醒アドレナリン
笑笑真っ赤な唇笑う
無能な欠片の大盤振舞い
僕の手はあまりにも汗まみれ血まみれなんです

何も掴めやしないんだよ 

嫌い大嫌い死んでほしい。。。
花びらゲームの数え唄

Kuro

Les éclats de moi même se font emporter dans le caniveau

Le grand festin des éclats d’incompétence

Mes deux mains sont bien trop petites


Je ne peux rien attraper


Adrénaline adrénaline, Retour à la réalité par automutilation, Adrénaline

Sourire Sourire, les lèvres d’un rouge pur sourient

Le grand festin des éclats d’incompétence

Mes deux mains sont bien trop pleines de sueur, bien trop pleines de sang

Je ne peux rien attraper !

Je me déteste, je me hais, je veux mourir...

Une chanson à décompte pour le jeu des pétales de fleurs


Remarques:
-"je me déteste, je me hais": C'est explicite nul part que c'est de lui dont il parle. Comme il n'y a aucun autre sujet dans la phrase que "je", j'en ai déduis qu'il se détestait lui même. Mais il peut peut être détester le fait de ne pas pouvoir rattraper tous les éclats de lui même qui se dispersent.. A vous de voir!

-Une chanson à décompte pour le jeu des pétales de fleurs: en japonais, j'ai compris tout de suite de quoi il parlait. Je ne sais pas si j'ai bien réussi à faire passer l'image. Mais quand il écrit ça, je comprend qu'il fait réference au jeu où on arrache les pétales une par une ("m'aime; m'aime pas; m'aime...etc..."). Enfin, je pense qu'il parle ça. Sauf qu'il faut remplacer "aimer" par "mourir" je pense.

-koto-

Repost 0
Published by Koto - dans Kyo poem book
commenter cet article
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 23:59

Je me sentais d'humeur poétique ce soir... .


Free Image Hosting at www.ImageShack.us

Le parapluie de balles

Je sors mon parapluie, et parcours le chemin de la nuit.
Parfois, triste et solitaire, la nuit s’abat sur moi
Dans ces moments, j’ai envie de disparaître dans des ténèbres inconnus de tous.
C’est sans doute quelque chose que tout le monde a déjà dit une fois dans sa vie.
Je sors mon parapluie et parcours le chemin de nuit.
Chaque soir j’entends ta voix puis je pleure.
Toujours…
Les nuits d’insomnies, je ne pense qu’à toutes les choses auquel je n’ai pas envie de penser
L’idée d’échouer dans tout est de couleur rouge
Moi, je ne peux pas me transformer en cendres
Un être humain si fort qu’il est insensible
Si je deviens un être humain insensible, est-ce que je pourrais vivre sans être blessé ?
Aujourd’hui encore, je sors mon parapluie…


Free Image Hosting at www.ImageShack.us

Sous le nombril

Un horrible futur t’attend
Et si tu essayais de faire des fiançailles entre ta partie inférieur au nombril avec une moitié inférieur d’un corps ?
Ou plutôt, tu pourrais essayer de la vendre en Angleterre.
Poupée… oui tu es une poupée.
Prend toi une giclée de sang, et sois heureuse
Un avenir radieux t’attend
La princesse se réveille
Poupée japonaise auquel les vêtements occidentaux ne vont pas
Tu chutes, tu chutes… chère Daruma*.

Daruma : C'est aussi bien une créature du folklore japonais que le nom d'une prostituée de basse gamme.


-koto-
Repost 0
Published by Koto - dans Kyo poem book
commenter cet article
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 23:44

En ayant relu mes traductions des autres poèmes, j'ai eu envie d'en refaire un autre ce soir.
 Au programme, Kyô nous propose un moyen de goûter ce qu'est la liberté (selon lui bien sûr.. ne vous attendez pas a une recette super simple.. ca serait trop beau hehe).




    (-> à la vertical, sur la droite = Exil pour l'éternité)
                                                               en orange, au mileu = grande troupe de cirque, troisième du nom)
                                                               à gauche, les deux ronds rouges = "ni" et "hon", soit JA / PON)



自由を感じる為の一つの方法

命の大事さなんて解らない
自由を感じるための一つの方法
人間本来の形こそ悪である
何十枚もの膜で覆われた人間こそ人間は人間と呼んでいる
忘れる事に慣れすぎているお前らが唯一作りだしたモノ
それは神だ
虚像の天はいったい何を与えてくれた
後悔から生まれる罪悪感?
誰もが誰も与えられた幸せを愿うため?
後悔を後悔ととるそれ故に後悔であり幸福を幸福と信じる故に幸福である
元々幸せ、不幸なんてどこにも存在しない
自然に作られたお前の環境を全で壊す事て
本来の形を取り戻せ
そこに誰もが宿すお前らが言う悪を開花させ
本当の自由という二文字を手に入れろ
そこには… 

Jiyou wo kanjiru tame hitotsu no houhou

Inochi no daijisa nante wakaranai
Jiyuu wo kanji tame no hitotsu no houhou
Ningen honrai no katachi koso aku dearu
Nan jyuu maimo no maku de oowareta ningen koso ningen wa ningen to yobareteiru
Wasureru koto ni naresugiteiru omaera ga tada hitotsu tsukuridashita mono
Sore wa kami da
Kyozo no ten wa ittai nani wo ataetekureta
Kougai kara umareru zaiakukan?
Daremo ga daremo ataerareta shiawase wo negau tame?
Kougai wo kougai to toru sore yue ni kougai de ari, koufuku wo koufuku to kanjiru yue ni koufuku dearu
Motomoto shiawase, fukou nante dokonimo sonzai shinai
Shizen ni tsukurareta omae no kankyou wo subete kowasu koto de
Honrai no katachi wo torimodose
Soko ni daremo ga yadosu omae ga iu aku wo kaika sase
Hontou no jiyuu to iu ni bunji wo te ni irerou
Soko ni wa...



Un moyen de ressentir la liberté

Ne pas comprendre l’importance de la vie
C’est un moyen de ressentir ce qu’est la liberté
La véritable apparence de l’Homme est mauvaise
L’humanité, c’est une humanité faite de plusieurs épaisseurs
La seule chose que vous avez créée, vous qui n’êtes que trop habitués à oublier,
C’est Dieu
Que vous a vraiment apporté l’image de ce paradis imaginaire ?
La culpabilité de naître du remords ?
Le but, c'est que quiconque désire le bonheur donné à un autre ?
C’est lorsqu’on le prend pour du remords que le remords devient le remords, c’est lorsqu’on prend le bonheur pour du bonheur qu’il devient le bonheur
A l’origine, le bonheur et le malheur n’existent nul part
Détruisez entièrement le milieu que vous avez construit tout naturellement
Pour retrouver l'apparence originelle
Laissez fleurir le mal que tout le monde abrite en soi
Emparons-nous des lettres qui composent la vraie Liberté
Juste ici…



-Koto-
Repost 0
Published by Koto - dans Kyo poem book
commenter cet article
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 23:24

Voici la traduction de Mama de Kyo. 
Je n'ai pas mis les romaji, parce que d'une j'ai la flemme de les faire, et de deux on les trouve très facilement, "à cause" de la similitude entre kyo le groupe francais, et notre kyo. Du coup les gens postent les paroles de mama pensant que ça appartient au groupe francais lol  (http://www.leoslyrics.com/artists/6235/)

まま

錆びた鎖滲む涙と
嘆き揚げましょう自由を
拒む足を広げ
感じた罪悪、願望、弱さ、狂い泣く

君にとって本当の自由とは何?
曖昧な返答はもう聞き飽きたさ
君にとって本当の自由とは死かい?
曖昧な自殺未遂を今すぐどうぞ

踏み外した螺旋階段
絶叫マシーンの様に笑ってる叫んでる
ほらもうそこだよ
その先にある本当のどうしようもない人生の前に…
誰も救ってなんかくれない

愛されたい そう誰よりも
また後ろ指を指され
粘りを産む 甘い日々 終わらせて…
笑い声が 叫び声に 変わり押さえつけられた夜
友達だったあの子さえも見てみぬふりをする

バイバイバイバイ

愛をください…貴方の…
枯れた口にどうぞ…貴方の…

愛されたい そう誰よりも
また後ろ指を指され
粘りを産む 甘い日々 終わらせて…
笑い声が 叫び声に 変わり生まれる子供達
私の愛が消える度に見てみぬふりをする

--------------------------------------------------------------------

Maman

Tes chaînes sont rouillées par les larmes
Allez, implore pour ta liberté
Etend tes jambes que tu refuses de voir
Le vice, le désir, la faiblesse que tu ressens te font pleurer de confusion

D’après toi c’est quoi la liberté ?
Je n’en peux plus de ces réponses évasives
D’après toi la liberté c’est la mort ?
Alors je t’en pris fais une vague tentative de suicide maintenant !

C’est un cercle vicieux de mauvais choix
Tu cris, tu hurles comme une machine qui s’exclame
Regarde donc, tu y es presque
Au bout tu te retrouveras face à une existence pour laquelle on ne peut vraiment plus rien…
Personne ne pourra rien pour toi

Tu veux être aimé plus que quiconque 
Encore une fois on te montre du doigt
Mets un terme aux jours heureux qui nourrissaient ta ténacité 
Le soir où tes rires se sont changés en cris
Même ce jeune qui prétendait être ton ami fait comme s’il ne te voyait pas

Bye bye bye bye

J’aimerais que tu me donnes… ton amour
De ta bouche fanée… je t’en pris

Tu veux être aimé plus que quiconque 
Encore une fois on te montre du doigt
Mets un terme aux jours heureux qui nourrissaient ta ténacité…
Les enfants dont les rires renaissent en cris
Je fais comme si je ne les voyais pas, les fois où mon amour disparaît.





Plz les crédits
-koto-

Repost 0
Published by Koto - dans Kyo poem book
commenter cet article
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 23:23
Voici la suite de ma serie de traduction du poem book de Kyô
Ces trois poèmes là, je les aime beaucoup! et le mot est faible ^^



Page 6
 

少年

闇    それは暗い喰らい心の中の闇 
瞳    それは辛い辛い現実を視る瞳 
感覚   それは非愛情を身体で感しる感覚 
裏切り  それは表面的で内面的な心の裏切り 
弱さ   それは誰もが持ち合わせている自分への弱さ

少年はソレらを感じながら心に深く刻み付け 
傷つきながら夢を無くし生きてゆく現実 
愛するが故に無くした全てのモノよ 

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

 

Shônen

 

Yami        sore ha kurai kurai kokoro no naka no yami
Hitomi      sore ha karai karai genjitsu wo miru hitomi
Kankaku   sore ha hi aijô wo karada de kanjiru kankaku
Uragiri      sore ha hyômenteki de naimendeki na kokoro no uragiri
Yowasa   sore ha daremo ga mochiawaseteiru jibun he no yowasa

Shônen ha sorera wo kanjinagara kokoro ni fukaku kizamitsuke
Kizutsukinagara yume wo nakushite ikiteyuku genjitsu
Ai suru ga yueni nakushita subete no mono yo.

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

 

Le jeune garçon

 

Les ténèbres      Ce sont les ténèbres du cœur engloutissant l’obscur
Les yeux           Ce sont les yeux qui observent la cruelle, cruelle réalité 
Les sens           Ce sont les sens qui, via le corps éprouvent l’absence d’amour
La trahison        C’est la trahison du cœur en profondeur et en surface
La faiblesse      C’est la faiblesse que chacun possède envers soi-même

Le jeune garçon en garde une marque profonde dans son cœur alors qu’il vit toutes ces choses
Une réalité où il vivra en ayant perdu ses rêves tout en étant blessé
Ce qu’on aime c’est au final toutes les choses qu’on a fini par perdre.

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Page 9

安楽の底

 

歩き疲れたなら休めばいい 
ソコは安楽のだきょうの都 
酒池肉林の夢幻 
気付く頃には暗の園
小さいこの子も押し入れの中

誰も助けてなんかくれないよ

お前の悲鳴が今日も聞こえる 
毎晩俺に聞かせたグチと何一つ変わらない 
ただの音だ 
俺は黙って見て見ぬ振りをする

----------------------------------------------------------------

Anraku no soko

Aruki tsukareta nara yasumeba ii
Soko ha anraku no dakyô no to
Shuchinikurin no mugen
Kitsuku koro niha kura no en
Chiisai kono ko mo oshiire no naka

Daremo tasukete nanka kurenaiyo

Omae no himei ga kyô mo kikoeru
Maiban ore ni kikaseta guchi to nani hitotsu kawaranai
Data no oto da
Ore ha damatte mite minufuri wo suru

---------------------------------------------------------------------------------

Dans les bas fonds du confort

 

Si tu es fatigué de marcher, tu peux te reposer
Ici c’est la ville de l’adhésion au confort
Des rêves de fêtes et de débauche
Puis tu t’en rends compte, c’est le jardin de l’obscur
Le petit enfant est aussi enfermé dans ce placard

Et personne ne pourra te sauver !

Aujourd’hui encore je peux entendre tes hurlements
Ils sont en tout point identiques à ceux que j’entends chaque soir
Ce ne sont que des bruits
Je reste silencieux et regarde en prétendant ne rien voir.

---------------------------------------------------------------------------------------------------

Page 34


 

まだ見ぬ君へ

 

何故俺は死んでゆく 
きっと理由なんて何処にも無い 
有り触れた話だが俺は何度も笑ってる
未遂の糸で継ぎ合わせた腐りかけのただの肉 
俺の代わりに君たけは泣いてくれ 
俺はキリストじゃない 
事実マリアも存在しない 
俺は君だけの愛に埋もれていたい 
何故なら君だけに笑って居続けたいから 
そんな墓場で君の愛に埋もれて死ねるなら 
喜んで確実に死んでやる 
後悔を忘れさせてくれ 
誰か…俺に 

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

 

Mada minu kimi e

 

Naze ore ha shinde yuku
Kitto riyû nante kokoni mo nai
Arifureta Hanashi daga ore ha nandomo waratteru
Misui no ito de tsugiawasete kusari kake no tada no niku
Ore no kawari ni kimi dake ha naitekure
Ore ha kirisuto janai
Jijitsu maria mo sonzai shinai
Ore ha kimi dake ni waratte itsuzuketai kara
Sonna hakaba de kimi no ai ni umorete shinu nara
Yorokonde kakujitsu nii shinde yaru
Kôgai wo wasuresasete kure
Dareka…. Ore ni

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

 

A toi que je n’ai encore jamais vu

 

Pourquoi vais-je mourir ?
Bien sûr ici non plus ne se trouve pas la cause
Ce n’est qu’une histoire banale, pourtant j’ai beaucoup ris 
Un morceau de viande avarié rapiécé avec un fil de fortune
J’aimerais que tu pleure pour moi à ma place
Je ne suis pas le Christ
En fait je n’ai même pas de Marie
Je veux être recouvert de tout ton amour
Parce que j’ai envie de rester ici à ne sourire qu’à toi
Si je meurs dans un tel cimetière, enterré par ton amour
Alors je mourrais heureux
Fais moi oublier mes regrets 
Il me faut quelqu’un…. Pour moi.



La suite plus tard!

Credit'n'Enjoy~
-koto-
Repost 0
Published by Koto - dans Kyo poem book
commenter cet article
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 23:22

J'ai été prise d'une nouvelle lubie, c'est de traduire quelques poèmes que Kyo a écrit pour ses poem book. J'ai que les scans de "Zenryaku, o genki desu ka? Saihate no chi yori na mo naki kimi ni ai wo komete" , je m'attaque donc à celui-ci. Il est possible qu'une traduction anglaise ait été jointe avec, mais j'ai déjà eu la preuve à plusieurs reprises que leur traduction n'est jamais fidèle. Bien au contraire... (il suffit de voir les trad de leur album <___< le carnage)

Voici trois court poèmes, je ne les prend pas dans l'ordre d'apparition, mais en fonction de mes goûts...

Page 2



愛読者 

安らかな体息の地へようこそ
そうして今夜も憂鬱に抱かれて眠れ

+++++++++++++++++++++++++++

Aidokusha

yasurakana karada ikino chihe yökoso
soshite konya mo yûutsu ni dakarete nemure 

++++++++++++++++++++++++++++++++++++
 
Au lecteur admiratif

Tu es le bienvenu dans l'endroit où le souffle se fait paisible
Et cette nuit encore, envahi par la mélancolie
Endors toi

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Page 3


三度の死 

どうか笑ってやってくださいシャレになりませんから。
部屋で手首を切る
部屋で首を吊る
ライトの下で手首を切る。

-------------------------------------------------------------------

sandô no shi

dôka waratte yattekudasai share ni narimasenkara.
heyade tekubi wo kiru
heyade kubi wo tsuru
raito no shita de tekubi wo kiru

------------------------------------------------------------------

Mourir trois fois

Riez je vous pris, car ceci ne sera pas amusant.
Dans ma chambre je m'entaille les poignets
Dans ma chambre je me pends par le cou
Sous les lumières je m'entaille les poignets.

*****************************************************

Page 59


304号室、春と僕 

窓からいつもと変わらず桜が舞う 
ゆらり ゆらり ゆらりと舞う

意識と空 薄れてゆく
僕の手を力強く握っている手に涙が零れ落ちた

君が誰?

止めどなく流れ出す瞳は何かを語っていた
懐かしい香りが春風にさらわれ
また一つ僕は大切な何かを失った

誰も見つける事の出来ない。。。花を

白い病室

明日には灰になり砂になりあの桜の下で眠りたい

最期に願う事勿れ

一葉一葉の命の葉 ただただゆられる涙の葉 

今宵 桜ゆらりと散り急ぐ   

************************************************************************

Sanbyakuyon goushitsu, haru to boku

Mado kara itsumo to kawarazu sakura ga mau
Yurari yurari yurari to mau

Ishiki to sora usurete yuku
Boku no te wo chikara tsuyoku nigitteiru te ni namida ga koboreochita

Kimi ga dare?

Tomedonaku nagaredasu  hitomi ha nanika wo katatteita
Natsukashii kaori ga harukaze ni saraware
Mata hitotsu boku ha taisetsuna nanika wo ushinatta

Daremo mitsukeru koto no dekinai... hana wo

Shiroi byoushitsu

Ashita ni ha hai ni nari, suna ni nari ano sakura no shita de nemuritai

Saigoni negau koto nakare

Ichiyou ichiyou no inochi no ha tada tada yurareru namida no ha

Koyoi sakura yurari to chiri isogu

**********************************************************************************

Chambre 304,  le printemps et moi

Comme toujours je vois par la fenetre les pétales de cerisier s'envoler
Elles s 'envolent en virevoletant、en virevoletant、en virevoletant

Ma conscience et le ciel s'étiolent
Sur la main qui serre fort la mienne tombent des larmes

Qui es-tu?

Tes yeux qui sans cesse pleuraient m'ont raconté quelque chose
Une odeur nostalgique est emportée par le vent de printemps
Encore une fois j'ai perdu une chose importante

Incapable d'être retrouvée par quiquonque.... cette fleur

Une chambre d'hopital blanche

Demain je voudrais devenir cendre, devenir sable et m'endormir sous le cerisier

Il ne faut pas implorer avant de mourir

C'est la page d'une vie faite de pages et encore de pages, rien que des pages de larmes tremblentes

Ce soir je me fanerai rapidement avec les fleurs de cerisiers tombées




D'autres sont à venir!

Credit and enjoy~
-Koto-

Repost 0
Published by Koto - dans Kyo poem book
commenter cet article

Présentation

  • : KOTOBA FACTORY
  • KOTOBA FACTORY
  • : Journal de traduction par Koto
  • Contact

Pages