Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 23:53
Je continue dans ma lancée, et je remercie Mary pour m'avoir donné les paroles en Kanji! Ca m'a rendu service!
J'espère que ça vous plaira, et si vous avez d'autres paroles venant de cet album, n'hésitez pas.

Rain drop

可哀想な声で鳴く ベランダの風鈴
吊るされて忘れられ 北風と踊る

着せ替えで遊ばれる 青い目の人形
脱がされて飽きられて バラバラの身体

そうただ言いたかったのは淋しいって事さ
そうただ言えなかった淋しいって

何時まで続くかさえわからない雨の中で
行く先、見えないなら俺が傘を貸そう

俯いて舌打ちする 癖が着いたのは
何時からだった?何時からだった? 教えてくれ

そうただ言いたかったのは悔しいって事さ
そうただ言えなかった悔しいって

何時まで続くかさえわからない雨の中で
行く先、見えないなら俺が傘を貸そう
静かに凍り付いてく愛と真実の言葉
暖炉に投げ込んでもまるで溶けやしない
この先ずっと

黴の生えた風の中
苔の生えた道に滑り
痛めた足休めたいなら
君に椅子が在ればと 祈るから

何時まで続くかさえわからない雨の中で
行く先、見えないなら俺が傘を貸そう
静かに凍り付いてく愛と真実の言葉
暖炉に投げ込んでもまるで溶けやしない
だけどいつか 光、射すから

いつかは 


Rain drop

Kawaisou na koe de naku, beranda no fuurin
Tsurusarete wasurerare kita kaze to odoru 

Kisekaede asobareru, aoi me no ningyou
Nugasarete akirarete, bara bara no karada
Sou tada ietakatta no wa sabishiitte koto sa
Sou tada ienakatta sabishiitte

Nanji made tsuzuku ka sae wakaranai ame no naka de
Iku saki, mienai nara ore ga kasa o kasou

Utsuite shita uchi suru kuse ga tsuita no wa
Nanji kara datta? nanji kara datta? oshietekure

Sou tada ietakatta no wa kuyashiitte koto sa
Sou tada ietakatta no wa kuyashii tte

Nanji made tsuzuku ka sae wakaranai ame no naka de
Iku saki, mienai nara ore ga kasa o kasou
Shizuka ni koori tsuiteku ai to shinjitsu no kotoba
Danro ni nagekondemo marude tokeya shinai
Kono saki zutto

Kabi no haeta kaze no naka
Koke no haeta michi ni suberi
Itameta ashi yasumetai nara
Kimi ni isu ga areba to inoru kara

Nanji made tsuzuku ka sae wakaranai ame no naka de
Iku saki, mienai nara ore ga kasa o kasou
Shizuka ni koori tsuiteku ai to shinjitsu no kotoba
Danro ni nagekondemo marude tokeya shinai
Dakedo itsuka, hikari, sasu kara

Itsuka wa


Rain drop

La petite clochette dans la véranda chante d’une voix malheureuse
Elle a été pendue puis oubliée, elle danse dans le vent du nord.

On lui a changé ses habits et on a joué avec cette poupée aux yeux bleus
On lui a retiré ses vêtements et on s’est lassé d’elle, son corps reste en pièce.

Tout ce que j’avais simplement envie de dire, c’était quelque chose de triste
Une tristesse qu’on ne pouvait simplement pas dire.

Si je n’arrive pas à apercevoir le bout du chemin
Au milieu de la pluie qui tombe sans que je sache quand elle s’arrêtera, alors j’emprunterai un parapluie.

Cette manie de baisser la tête de honte en claquant la langue d’agacement
Depuis quand l’as tu ? depuis quand ? Dis moi.

Tout ce que j’avais simplement envie de dire, c’était quelque chose de contrariant
Une contrariété qu’on ne pouvait simplement pas dire.

Si je n’arrive pas à apercevoir le bout du chemin
Au milieu de la pluie qui tombe sans que je sache quand elle s’arrêtera, alors j’emprunterai un parapluie
Même si on jette dans une cheminée des mots d’amour et de vérité, qui doucement se gèlent,
Bien sûr ils ne se détruiront pas complètement.
Maintenant et pour toujours.

Dans le vent où se loge la moisissure
Je glisse dans la mousse qui a poussé sur le chemin.
Quand je souhaiterais reposer mes pieds qui me font souffrir
J’espère que tu aura une chaise.

Si je n’arrive pas à apercevoir le bout du chemin
Au milieu de la pluie qui tombe sans que je sache quand elle s’arrêtera, alors j’emprunterai un parapluie
Même si on jette dans une cheminée des mots d’amour et de vérité, qui doucement se gèlent,
Bien sûr ils ne se détruiront pas complètement.
Pourtant un jour, la lumière brillera

Un jour.


 +Koto+

Partager cet article

Repost 0
Published by Koto - dans The studs
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : KOTOBA FACTORY
  • KOTOBA FACTORY
  • : Journal de traduction par Koto
  • Contact

Pages