Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 23:52

Je propose encore une autre chanson de The studs. J'aime toujours autant le style d'écriture de Daisuke. Ca ressemble au style de Kagerou, sauf qu'en effet, il ne parle plus d'amour...


Gaze

詞 大佑 曲 aie

遠くで誰かが泣いてる 憂鬱な季節に降る雨の様に
誰もが見て見ぬふり そんないじけた空気の中で

今、何を想って 何を歌えば良いのかさえ
もう、わからなくなる 苦しい瞬間とても怖いんだ。。。あぁ。。。。

風に問い掛けた 砕け散ったモノ
何だった?あの日の情熱か
1つずつ拾い集め 組み合わせても
もう二度と 戻らない戻れない あ。。返してくれ

広い砂漠の真ん中 水が溢れ出してる
既に人々は皆 我先にと渇いている。。。あぁ。。。。。。。
なんか虚しいんだ
なんで虚しいんだ?
なんて虚しいんだ
なんか悲しいんだ
なんで悲しいんだ?
なんて悲しいんだ

カタチを変えていく 蜃気楼な欲望
何処へ行く? まだ見ぬ明日を置いて
恐怖心振り切って レンズを覗いたら
気付いた 無くしたものなど無い此処にあった

目を逸らさず 向かい合えば
真実さ それが真実さ (×2)

遠くで誰かが泣いてる 憂鬱な季節に降る雨の様に
手を差し伸べてみよう そんなはしゃいだ空気の中で 


Gaze

Tookude dareka ga naiteru, yuutsu na kisetsu ni furu ame no youni
Daremo ga mite minu furi sonna ijiketa kuuki no naka de

Ima nani wo omotte, nani wo utaeba ii no ka sae
Mou wakaranaku naru, kurushii shunkan totemo kowainda

Kaze ni toikaketa kudake satta mono
Nandatta? Ano hi no jounetsu ka
Hitotsu zutsu hiroi atsume kumi awasete mo
Mou nidoto modoranai, modorenai, Ah! Kaeshite kure
Hiroi saboku no mannaka, mizu ga afuredashiteru
Sude ni hitobito wa minna waresaki nito kawaiteiru...ahh...
Nanka munashiinda?
Nanka munashiinda
Nanka munashiinda
Nanka samishinda?
Nanka samishinda
Nanka samishinda

Katachi wo kaeteyuku, Shinkirou yokubou
Doko he iku? Mada minu ashita wo oite
Kyoufushin furikitte  renzu wo nozoitara
Kitzuita nakushita mono nado nai koko ni atta

Me wo sorasazu mukai aeba
Shinjutsu sa, sore ga shinjitsu sa

Tookude dareka ga naiteru, yuutsu na kisetsu ni furu ame no youni
Te wo sashinobete miyou, sonna hashaida kuuki no naka de


Gaze
paroles Daisuke - musique Aie


Quelqu’un pleure au loin, tel la pluie qui tombe lors d’une triste saison
Tout le monde fait comme s’il l’entendait pas, dans cette atmosphère étriquée

A cet instant, que penser ? que chanter ?
Je ne sais même plus. Les moments difficiles font peur… ah

Je demande au vent, cette chose qui s’est brisée
Qu’est-ce que c’était ? La passion de l’autre jour ?
Même si on rassemble ses morceaux et la reconstitue
Elle ne reviendra pas une seconde fois, elle ne peut pas. Ah.. Rendez là moi !

En plein milieu d’un grand désert, l’eau déborde
Et déjà, tout le monde est assoiffé….ah….
C’est comme inutile
C’est comme inutile ?
C’est comme inutile
C’est comme triste
C’est comme triste ?
C’est comme triste

La forme se change, c’est une faim mirage
Où aller ? Je m’ouvre déjà vers le lendemain encore invisible
Je me dégage de la peur, et quand je regarde furtivement au travers l’objectif
Je les vois. C’est ici que se trouvaient les choses qui ont disparues

Si tu ne détourne pas le regard, si tu fais face
Tu verra la vérité, ceci est la vérité

Si tu ne détourne pas le regard, si tu fais face
Tu verra la vérité, ceci est la vérité

Quelqu’un pleure au loin, tel la pluie qui tombe lors d’une triste saison
J’essaie de lui tendre la main, dans cette atmosphère joyeuse.

Je mettrais d'autre chanson de l'album si je les trouve en "kanji". En passant, ne m'envoyez pas les paroles en romaji, je ne peux pas traduire à partir de ça. Il me faut une version écrite en vrai japonais avec les caractères japonais. Voilou merci ^^


+Edit: Rajout des romaji pour la chanson+
+Koto+

Partager cet article

Repost 0
Published by Koto - dans The studs
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : KOTOBA FACTORY
  • KOTOBA FACTORY
  • : Journal de traduction par Koto
  • Contact

Pages