Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 23:35

Suite à une demande de la part de Julien, j'ai traduis Ame no orchestra de Mucc.
Je n'ai pas mis les romaji parce que on les trouve facilement sur le net.
Ici par exemple (bas de page) : +romaji+

ムック
雨のオーケストラ

真白なノートペンを走らせ君との思い出書き始める
窓の外はあの日のように昨日から降り止まない雨
いつまでも繰り返し 窓を叩く


ポツリ ポツリ ひとつ ふたつ
静かに降り出した窓の外
天気予報どおりの雨 君は傘を持って出掛けたかな?


「さよなら今日の日」を幾重も重ねる
空を見上げれば光の粒
ありふれた日常 残響のオーケストラ 雨が奏でた


罪人の行き交う街の中で迷わずに君を見つけられる
葉桜を濡らす初夏の雨、君が来るのを待ってる僕
濡れてしぼんだネコ 君に重ねて


紫陽花みたいだね
鮮やかに咲く街並の傘
真赤なビニール傘 君の横顔 赤く染めた


木陰の鳥達 空を待ちわびてる
生憎僕はこの雨、嫌いじゃない
傘を一つたたんで小さな僕の傘に君を抱いて


凛とした空気は堰を切った 指先が軽く触れ合う距離
今日の君は髪を結い上げ、昨日よりも大人に見えた
ありふれた日常 染まってゆけ

雨は止み机にペンをおいた。空はいつしか流れ始めた
僕が君についていた嘘、きっと君は知ってたよね。初めから。


僕らの失敗は雨に流れ、やがて僕等も押し流した
君が描く幸せの絵に僕の姿は見当たらない
その目に映っていた僕は
罪人行き交う街の中で迷わずに君を見つけられた
葉桜を濡らす初夏の雨、いない君を探してる僕
目を閉じ 風の香に君を映し

-------------------------------------------------------------

Mucc
Ame no orchestra

Je laisse courir ma plume sur une page blanche et je commence à écrire les souvenirs que j’ai avec toi
Dehors il pleut sans arrêt depuis hier, tout comme ce fameux jour
La pluie frappe ma fenêtre encore et encore, depuis toujours

Une goutte, deux gouttes
Dehors par la fenêtre, elles commencent doucement à tomber
La météo avait annoncée la pluie, tu dois être sortie avec ton parapluie ?

En répétant encore " Au revoir la journée ! "
Quand je lève les yeux au ciel, je peux voir des grains de lumière
L’orchestre de la pluie joue d’un écho ordinaire

Je te retrouverais sans m’égarer dans les rues traversées de part en part par de pauvres pécheurs*
Sous la pluie du début d’été qui mouille les pétales de cerisiers, j’attends ta venue
Encore une fois le vieux chat tout trempé reste à tes côtés

Tous ces parapluies dans les rues
Ressemblent aux hortensias qui fleurissent de façon éclatante
Ton parapluie en vinyle rouge teint ton profil tout de pourpre

A l’ombre des arbres, les oiseaux attentent impatiemment le ciel
Malheureusement moi cette pluie, je ne la déteste pas
Je replis ton parapluie, et t’enlace à l’abris du mien

L’air devenu si froid déferle dans l’intervalle qui reste entre nos doigts qui se frôlent
Tu as arrangé tes cheveux aujourd’hui de telle façon que tu parais plus adulte qu’hier
Absorbe toutes ces couleurs ordinaires

La pluie s’arrête, je repose mon stylo. Le ciel a commencé à s’écouler sans que personne ne le remarque
Tu avais bien compris que j’avais menti. Depuis le début.
Nos échecs s’écoulent dans la pluie qui un beau jour nous emportera nous aussi
Je n’arrive pas à me trouver dans le dessin de ton bonheur que tu as esquissé
Moi, qui me suis reflété dans tes yeux

Je t’ai retrouvé sans m’égarer dans les rues traversées de part en part par de pauvres pécheurs*
Sous la pluie du début d’été qui mouille les pétales de cerisiers, je te recherche car tu n’es pas là
Lorsque je ferme les yeux, je te vois te refléter dans le parfum du vent



*pécheur: dans le sens biblique du terme XD


Voila j'espère que cette version te conviendra mieux que celle que tu as déjà Julien ^^
C de Dir en grey arrivera plus tard, comme promis.
-koto-

Partager cet article

Repost 0
Published by Koto - dans mucc
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : KOTOBA FACTORY
  • KOTOBA FACTORY
  • : Journal de traduction par Koto
  • Contact

Pages