Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 23:24

Voici la traduction de Mama de Kyo. 
Je n'ai pas mis les romaji, parce que d'une j'ai la flemme de les faire, et de deux on les trouve très facilement, "à cause" de la similitude entre kyo le groupe francais, et notre kyo. Du coup les gens postent les paroles de mama pensant que ça appartient au groupe francais lol  (http://www.leoslyrics.com/artists/6235/)

まま

錆びた鎖滲む涙と
嘆き揚げましょう自由を
拒む足を広げ
感じた罪悪、願望、弱さ、狂い泣く

君にとって本当の自由とは何?
曖昧な返答はもう聞き飽きたさ
君にとって本当の自由とは死かい?
曖昧な自殺未遂を今すぐどうぞ

踏み外した螺旋階段
絶叫マシーンの様に笑ってる叫んでる
ほらもうそこだよ
その先にある本当のどうしようもない人生の前に…
誰も救ってなんかくれない

愛されたい そう誰よりも
また後ろ指を指され
粘りを産む 甘い日々 終わらせて…
笑い声が 叫び声に 変わり押さえつけられた夜
友達だったあの子さえも見てみぬふりをする

バイバイバイバイ

愛をください…貴方の…
枯れた口にどうぞ…貴方の…

愛されたい そう誰よりも
また後ろ指を指され
粘りを産む 甘い日々 終わらせて…
笑い声が 叫び声に 変わり生まれる子供達
私の愛が消える度に見てみぬふりをする

--------------------------------------------------------------------

Maman

Tes chaînes sont rouillées par les larmes
Allez, implore pour ta liberté
Etend tes jambes que tu refuses de voir
Le vice, le désir, la faiblesse que tu ressens te font pleurer de confusion

D’après toi c’est quoi la liberté ?
Je n’en peux plus de ces réponses évasives
D’après toi la liberté c’est la mort ?
Alors je t’en pris fais une vague tentative de suicide maintenant !

C’est un cercle vicieux de mauvais choix
Tu cris, tu hurles comme une machine qui s’exclame
Regarde donc, tu y es presque
Au bout tu te retrouveras face à une existence pour laquelle on ne peut vraiment plus rien…
Personne ne pourra rien pour toi

Tu veux être aimé plus que quiconque 
Encore une fois on te montre du doigt
Mets un terme aux jours heureux qui nourrissaient ta ténacité 
Le soir où tes rires se sont changés en cris
Même ce jeune qui prétendait être ton ami fait comme s’il ne te voyait pas

Bye bye bye bye

J’aimerais que tu me donnes… ton amour
De ta bouche fanée… je t’en pris

Tu veux être aimé plus que quiconque 
Encore une fois on te montre du doigt
Mets un terme aux jours heureux qui nourrissaient ta ténacité…
Les enfants dont les rires renaissent en cris
Je fais comme si je ne les voyais pas, les fois où mon amour disparaît.





Plz les crédits
-koto-

Partager cet article

Repost 0
Published by Koto - dans Kyo poem book
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : KOTOBA FACTORY
  • KOTOBA FACTORY
  • : Journal de traduction par Koto
  • Contact

Pages